rafting Aude

L’histoire d’un Guide de canyoning qui organise une virée en rafting entre copains… 

DES CONDITIONS SPORTIVES POUR LES ACTIVITÉS D’EAU VIVE

L’hiver a été neigeux et ce printemps est plutôt arrosé dans le Sud de la France. Des conditions parfaites pour réaliser une session de rafting bien sportive dans les Gorges de l’Aude… Je fais le point avec Solenne à la Base d’eau vive : « Ca peut le faire pour dimanche matin ! ».
La semaine a été intense en coups de téléphone pour constituer une équipe et que chacun réussisse à trouver un moyen de garde pour les enfants où tout simplement un espace vide sur son emploi du temps. Au final, nous serons 7 amis de  longue date à répondre au rendez-vous !
Le jour J, la météo n’est vraiment pas avec nous. Il a neigé à 1000 m d’altitude dans la nuit et il a plu à torrent en plaine. La météo devrait osciller entre soleil et averses avec des températures relativement basses. Sur la route, nous jetons un oeil à toutes les rivières ; l’eau est marron et les niveaux d’eau sont importants.

Le matin, la motivation est là mais les conditions sportives annoncées et le froid font apparaître l’inquiétude sur le visage de certains. Nous faisons confiance à Solenne et Agathe qui semblent confiants.

rivière de l'aude en crue - rafting

PRÉPARATION DE L’ÉQUIPAGE 

Après un café, le coup d’envoi est donné pour se préparer. Chacun enfile sa combinaison néoprène, prend un casque, un gilet de sauvetage. Le raft est déjà sur la remorque.
Dans le fourgon qui nous amène à l’embarcadère, nous rigolons nerveusement en croisant les véhicules couverts de neige. Solenne tente de nous expliquer que le froid en altitude retient le ruissellement de l’eau par l’effet du gel. Donc, plus il fait froid et moins il y a de ruissellement provenant de la fonte de la neige. Donc, plus il fait froid et moins l’eau est froide. C’est évident ! … surtout pour Christophe. L’ambiance est déjà à la franche rigolade, la descente s’annonce bien.

DESCENTE DES GORGES DE ST GEORGES ET DE PIERRE LYS

Arrivés sur place, Solenne nous fait un briefing de compétition avec des mises en situation : consignes de sécurité, organisation de l’équipage pour la descente, matériel, etc. Agathe nous suivra avec la navette durant toute la descente en rafting. Nous aurons donc la possibilité de descendre du bateau avant la fin du parcours.

briefing-raft

Mise à l’eau dans les Gorges de St Georges.  Assis à l’arrière du raft, Solenne dirige l’embarcation et donne les instructions. Le groupe met quelques minutes à trouver un fonctionnement fluide. Ça y est, nous pagayons en même temps et dans le même sens… quand le bruit de l’eau ne couvre pas les consignes passées par le guide. On trouve vite la parade en répétant les consignes à ceux qui se trouvent à l’avant du bateau.

fleuve-aude-rafting

Entre deux rapides on refait la séquence en rigolant : « Christophe parle tout le temps (quand il ne dort pas). Comment veux-tu qu’on entende les consignes ? » « Fabrice, tu as failli me faire tomber », « A l’avant on prend de l’eau plein la figure! » « Caroline n’arrête pas de me donner des coups de pagaie ! »… Solenne a des fois du mal à en placer une.

rigolade-equipage-pagaie

Durant la descente, nous faisons une petite cession de nage en eau vive, histoire de savoir ce qu’il faut faire si on se rate dans les rapides. Tout le monde est au point.

nage en eau vive

Le niveau des rapides va crescendo et nous arrivons à présent dans les Gorges de Pierre Lys. Le débit est énorme. Nous avons parcouru quasiment 12 kilomètres et depuis le départ de nombreux cours d’eau ce sont jetés dans l’Aude, venant grossir le lit du fleuve. Un débit de plus de 20 m³ d’eau par seconde nous y attend (soit plus de 20 tonnes d’eau en mouvement toutes les secondes). Ça va bastonner !
Un dernier briefing à l’entrée des Gorges de Pierre Lys et on s’engage pour la partie la plus sportive du parcours ! Ça brasse un max mais l’équipe est au point et nous avançons sans encombre. Nous sommes fiers de nous, seulement deux membres de l’équipe avaient déjà pratiqué le rafting. Après les Gorges de Pierre Lys l’Aude redevient un fleuve paisible. Nous arrivons directement en bateau à la base d’eau vive.

Gorges de l'Aude - défilé de Pierre Lys

La descente de l’Aude en rafting a été un super moment de convivialité et nous a donné l’occasion de contempler des paysages grandioses.

RELAX À LA BASE D’EAU VIVE

Sur place, nous rangeons le matériel de rafting et nous enfilons des affaires sèches. Les photos prises par Agathe tout au long du parcours sont déjà dans l’ordinateur et défilent à l’écran. La plancha est allumée, la deuxième partie de la journée vient de commencer…

On a aimé :

  • Le café chaud le matin
  • Le barbecue-plancha en libre service
  • Les tables de pique-nique
  • Les vestiaires pour se changer au chaud
  • Le reportage photo d’Agathe
  • L’aire de jeux pour les enfants à la base d’eau vive
  • Le débit de dingue !
  • Le super accueil de Solenne et Agathe
  • Les fous rires sur le bateau
  • Les poules en liberté
  • La chute pitoyable de Christophe

On aurait préféré

  • Du soleil
  • De l’eau plus chaude
  • Une pagaie en mousse pour Caro (les initiés comprendront)

TENTEZ L’AVENTURE

Si vous aussi, vous voulez réserver votre session rafting. N’hésitez pas à nous contacter ou à vous rendre sur la page Rafting dans la rubrique « Montagne » du site.

Pour pratiquer cette activité dans des conditions moins sportives, attendez la fin du printemps ou l’été. Le débit du fleuve sera moins important.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>